Home

Elles ne s'appelaient pas encore...Alpine

 

 

D'articles de presse succincts en publications bâclées, de reprises hasardeuses en synhèses embrouillées, il a été écrit tant de choses farfelues au sujet des premières voitures réalisées par le tamdem "Michelotti / Allemano" pour le compte de Jean Rédélé qu'il est grand temps de rétablir , autant qu'il en soit possible, la vérité.

Lire la suite : Elles ne s'appelaient pas encore...Alpine

Rédélé / S.C.V.S. / Rosier... Associés ou concurrents? (1ère partie)

Au début des années 50 ils sont nombreux à vouloir se lancer dans la construction de voitures de sport. Jean Rédélé est de ceux là ! Il va faire plusieurs tentatives avant d'y parvenir. La première est sans doute la moins connue, car son nom n'y apparaît quasiment pas, c'est elle qui a attiré toute notre attention...

 

Lire la suite : Rédélé / S.C.V.S. / Rosier... Associés ou concurrents? (1ère partie)

Elle aurait pu s'appeler...Alpine...

 

Aprés avoir brillamment utilisé en course la première "Michelotti", vendu peut-être un peu précipitamment la seconde à un "coquin" américain, on aurait pu penser que Jean Rédélé allait baisser les bras. Opiniâtre et sûr d'être sur le bon chemin, il persévère et commande une troisième voiture à Michelotti. Bien plus tard, la trouvant trop haute de ceinture il va sans cesse décrier ses proportions. Sans doute l'avait-t-il rêvée plus lumineuse dans sa partie vitrée, mais aussi souhaitée la plus proche possible de la version 2 (soucis d'économie?), le tout pour une livraison dans les plus brefs délais...il faudra attendre la "4ème Michelotti" pour voir notre futur constructeur totalement satisfait...

Lire la suite : Elle aurait pu s'appeler...Alpine...

Rédélé/S.C.V.S/Rosier...Associés ou concurrents ? (2ème partie)

Après avoir assimilé l'histoire étonnante de ce coupé (qui finit sur cales dans le fond du garage de Pons) lors de notre précédent article (Rédélé/S.C.V.S/Rosier...Associés ou concurrents ? (1ère partie)), nous allons refaire un saut en arrière pour étudier la barquette et le contexte dans lequel elle évolue, avant d'évoquer le devenir de la S.C.V.S. ...
Pensée et voulue en même temps que 1065, le projet de cette barquette va mettre, comme pour le coupé, un temps certain à éclore. Si Jean Rédélé s'associe à cette réalisation, au delà de son amitié avec Pons, instigateur du projet, il faut y voir sa volonté de s'affirmer et de crédibiliser son statut de pilote de courses souhaitant devenir constructeur.

numérisation0027

Un grand merci à Manfred de nous permettre d'afficher cette superbe photo inédite.

Lire la suite : Rédélé/S.C.V.S/Rosier...Associés ou concurrents ? (2ème partie)